UN PEU D'HISTOIRE...

Les origines

du Télécabine

Notre hôtel, à l’allure atypique a une histoire et nous en sommes fiers !!

Nous sommes heureux de vous partager dans ces quelques lignes, un peu d’histoire et les grandes étapes de l’hôtel restaurant Télécabine et de la station des Crosets….

C’est à la suite de l’ouragan de 1962, qui dévasta les forêts de la Vallée d’Illiez, que certains jeunes de la Région ont eu l’idée de construire une route menant aux Crosets.

Jusqu’alors, on ne pouvait rejoindre le seul téléski des Crosets, que depuis Champéry.

C’est en 1967, que le bâtiment de l’Hôtel Télécabine fut construit, avec au centre le départ de la Télécabine des Mossettes, laquelle resta en service jusqu’en avril 1994.

A l’origine, le Télécabine était uniquement un restaurant. Les 2 étages de chambres furent, quant à eux, construits en 1977. C’est la raison pour laquelle le bâtiment ressemble à un gros cube de béton.

Ce bâtiment abritait plusieurs services. Tout d’abord c’était le départ de la Télécabine, les caisses pour les forfaits de ski s’y trouvaient également ainsi que la poste.

L'évolution

pas à pas...

A l’étage du restaurant se trouvait un Kiosk, où les clients pouvaient acheter des chocolats suisses, des cigarettes, du matériel de ski (bâtons, gants, bonnets, lunettes etc…).

Par la suite, avec le développement de la station et les grands magasins de sports en plaine, ce magasin de dépannage est devenu obsolète et finit par disparaître.

Dès la construction du Télécabine, Gustave et Anne-Marie Trombert, les propriétaires des lieux depuis toujours, ont travaillé d’arrachepied pour en faire un établissement chaleureux. Si vous y ressentez une légère atmosphère britannique, c’est parce qu’Anne-Marie est anglaise. Gustave, quant à lui, était natif de Val d’Illiez.

La Grande salle était à l’origine un Self-service, le carnotzet était dédié aux spécialités valaisannes, alors que la salle à manger était considérée comme une salle « chic ».

Depuis, le self s’est transformé en brasserie, la salle à manger en salle de petit déjeuner alors que le carnotzet a gardé sa fonction initiale.

Quelques images

d'époque

L'aventure continue

avec nous

Au Télécabine, il nous tient à cœur de répondre positivement à vos demandes et rares sont les souhaits qui n’ont pas pu être exaucés jusqu’à présent. Le but étant que chacun s’y sente bien.

Toutefois l’établissement n’est pas un Hôtel de luxe, mais pourrait plutôt être assimilé à une pension de famille. Les enfants y sont bienvenus et la salle de jeux leur est entièrement dédiée.

Le grand Salon de l’hôtel permet aux familles de se retrouver autour d’un jeu de société ou d’un verre. De nombreuses amitiés se sont ainsi créées en ce lieu.

Gustave ayant rencontré quelques soucis de santé, l’établissement fut loué durant quelques années. La famille en a par la suite repris la gestion, avec Anne-Marie, toujours à la tête de l’équipe.

Notre maison est un établissement familial, le dernier aux Crosets qui soit encore géré par ses fondateurs.

Les enfants Trombert (Nicolas et Catherine) assistent leur maman, tout en pratiquant une autre activité professionnelle. Ils veillent néanmoins à ce qu’Anne-Marie, épaulée par ses fidèles collaborateurs, puisse encore assumer de telles responsabilités.

La relève

est assurée!

Les 4 petits-enfants commencent, eux aussi, à pouvoir aider dans l’entreprise, en effectuant diverses tâches. Ne soyez donc pas surpris de croiser de jeunes gens dans le staff. Ils sont là pour vous assister ou vous orienter, aussi bien dans ce grand labyrinthe, que sur les pistes de ski ou de VTT.

La Famille Trombert se réjouit de vous rencontrer au Télécabine cet hiver en ces lieux remplis d’histoire.

N’hésitez pas à interpeller la « Patronne » pour lui demander de vous raconter de petites anecdotes sur la station et l’Hôtel. Elle le fait avec grand plaisir car elle adore partager un peu de son passé.